v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Commentaires faits par des Etrangers à l'issue de leur visite de l'exposition "50 ans de réforme démocratique au Tibet"
2009-03-26 16:08:57 cri



src="mms://media.chinabroadcast.cn/french/wai090326.wma"

type="video/x-ms-wmv"
width="250" height="45">

A l'invitation du Ministère chinois des Affaires étrangères, quelque 150 amis étrangers dont une soixantaine d'envoyés diplomatiques et de représentants des missions internationales, accrédités en Chine ont visité dans l'après midi du 25 mars, l'exposition « 50 ans de réforme démocratique au Tibet ». A l'issue de leur visite, ils nous confient l'un après l'autre que la présente exposition leur permet de connaître un véritable Tibet.

Pour la première fois, la Chine organise une exposition d'envergure portant sur le thème de «La Réforme démocratique au Tibet ». L'exposition se décline en 5 parties, à savoir : « La libération pacifique du Tibet », « L'apaisement de la rébellion armée », « La réforme démocratique au Tibet », « 50 ans de luttes entre l'unification et la séparation et le progrès et la régression », et enfin « Succès remportés dans les domaines du développement économique et social et du droit de l'homme ».

Grâce à quelque 500 photos et à plus de 180 objets et documents exposés, les visiteurs parviennent à connaître les aspects sombres du système féodal esclavagiste en vigueur dans l'ancien Tibet. L'exposition fait la lumière sur la rébellion armée déclenchée par la clique du Dalaï Lama en 1959, nous relate le développement et le progrès que le Tibet connaît depuis l'application de la réforme démocratique il y a une cinquantaine d'années et dément, grâce aux faits, des propos mensongers tenus par la clique du Dalaï Lama sur le prétendu « problème du Tibet ».

Akwasi Aygeman Agyare, conseiller ayant rang de ministre de l'Ambassade du Ghana en Chine estime que c'est une très bonne idée de faire connaître le Tibet par biais d'une exposition. Akwasi Aygeman Agyare s'exprime au micro de RCI : « Autrefois, on a assisté au visionnage des films portant sur le Tibet. Mais, ces films sont faits de manière pas très objective. Grâce à la présente exposition, je connais ce qui se passe effectivement au Tibet. La clique du Dalaï Lama tient souvent des propos irresponsables sur le problème du Tibet. »

Dans le hall d'expositions, des experts du Centre de recherche de la tibétologie entament des conversations franches et amicales avec des diplomates étrangers en visite. En répondant aux questions, ces experts présentent la politique appliquée par le gouvernement chinois au Tibet. Par l'intermédiaire des chiffres et des faits, ils énumèrent les grands succès remportés par le Tibet dans les domaines politique, économique et social depuis la réforme démocratique. En voici les quelques chiffres qu'ils citent : par rapport à 1959, les revenus nets des éleveurs agriculteurs a augmenté de 100%, l'espérance de vie a été passée de 36 à 67 ans en moyenne et le taux de scolarité pour les enfants d'âge scolaire a atteint 98,5% et enfin aujourd'hui au Tibet, on a 55 téléphones pour cent personnes.

Selon Carlos Miguel Pereira, ambassadeur de Cuba en Chine, les grands succès remportés par le Tibet prouve une fois de plus les efforts déployés par le gouvernement chinois au Tibet : « Je crois que ce qui mérite d'être cité est que depuis la fondation de la République populaire de Chine, surtout depuis l'application de la politique de réforme et de l'ouverture en Chine, les conditions de vie de la population tibétaine se sont beaucoup améliorées. On doit tout cela aux gros efforts déployés par le gouvernement central, d'autant plus qu' il détermine à promouvoir le développement du Tibet et à faire honneur à ses engagements.»

L'ambassadeur de la Roumanie en Chine Viorel Isticioasia nous confie qu'en 2005, il a fait un voyage au Tibet. Il nous dit que la présente exposition lui donne envie d'y retourner. Viorel Isticioasia s'exprime au micro de RCI : « Je crois que ce genre d'exposition permet à davantage de gens de connaître le Tibet. En 2006 et 2007, j'ai déjà visité des expositions similaires. Je vous propose de les organiser dans des pays étrangers, pour faire connaître le Tibet au plus de médias, d'experts et d'hommes politiques. »

Signalons que l'exposition « 50 ans de réforme démocratique au Tibet » est parrainée par le Bureau d'information du Conseil des Affaires d'Etat de Chine, du Département de Travail du front uni du Comité central du Parti communiste chinois et de la Région autonome du Tibet. Depuis son inauguration en 24 février dernier, plus de 10 000 personnes l'ont déjà visitée. L'exposition prendra fin le 10 avril prochain.

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |