v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
La population tibétaine des différents endroits de la Chine passe dans la joie le Nouvel An tibétain
2009-02-25 17:00:43 cri



src="mms://media.chinabroadcast.cn/french/wai090225.wma"

type="video/x-ms-wmv"
width="250" height="45">

Le 25 février est le premier jour du Nouvel An, année de boeuf du calendrier tibétain. Le Nouvel An tibétain est la fête traditionnelle la plus solennelle et la plus animée de la population tibétaine. Un peu plus de 5 millions d'habitants tibétains dans les différents endroits de la Chine sont en train de célébrer, dans la joie et l'allégresse cette fête.

Mercredi, à Lhasa, chef-lieu de la Région autonome du Tibet, une musique joyeuse accompagne toujours les gens, et toutes les rues de la ville sont décorées par des guirlandes de fêtes multicolores et des fleurs fraîches. Des rubans en soie tout nouveaux sont accrochés au Palais de Potala. Sur la place aux environs du Potala, la troupe théâtrale tibétaine est en train de donner une représentation extraordinaire pour le public. Une atmosphère de fête joyeuse règne partout dans l'ensemble de Lhasa.

Chaque fois que le Nouvel An tibétain s'approche, presque chaque famille tibétaine fabrique un boisseau en bois appelé en tibétain « chemar ». Cette année ne fait pas exception. Mme Tsezhen de Lhasa a déposé dans sa maison un super « chemar » qui est rempli de grains d'orge qingke et d'autres céréales, sur lesquels est planté un épi d'orge qingke. Mme Tsezhen a présenté à notre journalste le sens que le « chemar » possède. Ecoutons la :

« On a mis ces « chemar », c'est justement pour souhaiter qu'il y aurait une bonne récolte de céréales et une bonne santé tant pour l'homme que pour les bestiaux. »

Tout en gardant les traditions tibétaines, on a intégré aussi aujourd'hui, dans la célébration du Nouvel An tibétain, des éléments modernes. Citons par exemple le soir du 24 févirer, à savoir à la veille du Nouvel An tibétain, la Télévision tibétine a diffusé un programme sur la soirée du Nouvel An tibétain, qui est devenu un grand repas culturel immanquable pour les familles tibétaines lors de la célébration de la nouvelle année tibétaine.

La chanson que vous entendez provient de cette soirée. Des filles et des garçons tibétains en habits ethniques chantent et dansent dans la joie. En plus des acteurs tibétains, il y a encore des acteurs des autres ethnies chinoises venues des différentes localités dont Beijing. Ils donnent sur la même scène des numéros artistiques pour la soirée du Nouvel An tibétain.

Faire des achats pour le Nouvel An tibétain constitue aussi un important contenu de la célébration de cette fête pour les Tibétains. Surtout ces dernières années, l'économie de la région tibétaine a connu un développement rapide et le pouvoir d'achat des masses populaires tibétaines s'est élevé nettement. Dans les différents grands marchés, notre journaliste a trouvé un grand nombre de produits traditionnels tibétains faits pour le Nouvel An, dont la « tête de boeuf de bonheur » qui signifie la prospérité durant l'année de boeuf et l'« épi en couleur » qui symbolise la bonne récolte céréalière pour la nouvelle année.

Des Tibétains qui travaillent ailleurs ont cherché à rentrer chez eux pour la réunion familiale du Nouvel An tibétain. Mme Tawang, âgée de 64 ans est retournée, avec son fils et sa brue, à Lhasa. Ecoutons Tawang :

« Nous sommes venus de Kuenming, mais notre foyer est à Lhasa. Les articles pour le Nouvel An ont été déjà achetés et préparés par ma fille. Dans ces articles, il y a des différentes sortes de fruits, des légumes et de la viande. Une dizaine de membres de la famille sont rentrés, et nous sommes très contents de cette fête. »

Beaucoup de touristes de l'intérieur et de l'extérieur de la Chine sont venus aussi ici pour passer le Nouvel An tibétain pour expérimenter l'ambiance de fête joyeuse. A Lhasa, notre journaliste a rencontré un couple américain Leo et Abby. Ecoutons ce couple :

« Nous sommes Américains, mous habitons à Shanghai. Nous sommes venus ici pour célébrer le Nouvel An du calendrier tibétain. Nous avons lu un grand nombre de livres sur l'histoire, la culture et la religion du Tibet, et nous voulons alors venir ici pour les voir. Surtout lors du Nouvel An tibétain, tout sera intéressant. Vous savez que beaucoup de touristes aiment visiter le Tibet au mois de juin où il fait très beau. Mais, je pense que la fête du Nouvel An tibétain est une très bonne occasion pour connaître la vie et la culture des gens d'ici, et nous jouirons du temps qui se passera ici. »

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |