v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Le taux de couverture du reboisement urbain chinois s'est élevé à 36%
2008-08-23 15:48:34 cri


src="mms://media.chinabroadcast.cn/french/wai0823.wma" type="video/x-ms-wmv"

width="250" height="45">

Wei Diansheng, directeur du Service du Reboisement du Bureau d'Etat des Forêts de Chine, a déclaré le 22 août que le taux de couverture du reboisement urbain de la Chine s'est élevé aujourd'hui à 36%. Celui de couverture du reboisement de la ville de Beijing a déjà atteint 43%, occupant la première place dans les grandes villes chinoises. M. Wei a affirmé en outre que la Chine continuera à prendre de multiples mesures pour renforcer la construction écologique et pour faire face au changement climatique du globe.

Wei Diansheng a tenu ces propos lors d'une conférence de presse tenue au Centre international de Presse de Beijing pour 2008. Il a souligné que le gouvernement chinois a accordé une grande importance à l'amélioration de l'environnement urbain et rural et qu'on a obtenu des résultats notables dans le reboisement urbain. Ecoutons M. Wei :

« Grâce à plusieurs années d'efforts, le taux de couverture du reboisement urbain de notre pays s'est déjà élevé à 36%. La superficie de terrain reboisé public en moyenne par personne s'est accrue à 8,6 mètres carrés. En outre, on a accéléré le pas de reboisement des montages désertes dans les différents endroits. Cela a non seulement développé l'économie rurale et augmenté des revenus des paysans, mais aussi amélioré efficacement l'environnement écologique rural et l'environnement d'habitation des régions rurales. Aujourd'hui, le taux de couverture de reboisement dans nos régions rurales montagneuses est de 30%. »

Notons qu'il y a sept ans, le comité de présentation de Beijing de sa candidature à l'organisation des jeux olympiques avait pris, devant le monde, plusieurs engagements de reboisement et qu'on a lancé alors plusieurs projets de plantation des arbres. A la fin de l'année dernière, le taux de couverture de reboisement pour les quartiers urbains de la ville de Beijing a déjà dépassé 40%, occupant la première place parmi les grandes villes chinoises. La construction du Parc des forêts olympiques à Beijing et des autres projets écologiques incarne l'idée de transfert de la recherche unilatérale des effets des sites dans le reboisement urbain chinois à la satisfaction des fonctions écologiques d'une grande envergure.

Wei Diansheng a affirmé qu'en plus du reboisement urbain, la Chine est en train de prendre une série de mesures de construction écologique en vue de faire face au changement climatique du globe.

« Intensifier la construction des forêts et renforcer sans cesse l'édification de la sylviculture et le rétablissement de la couverture des forêts ; continuer à persévérer dans la plantation d'arbres obligatoire des citoyens et à l'organiser bien ; créer le nouveau type d'énergie biologique de forêts. Nous avons déjà construit, dans près de dix provinces, des bases exemplaires de forêts énergétiques. Nous avons envisagé de créer chaque année 66 000 hectares de forêts énergétiques, et voilà deux ans que nous avons exécuté ce projet. »

Wei Diansheng a déclaré que la Chine a participé activement et donné une impulsion à la coopération internationale en matière de la construction écologique pour atténuer en commun le réchauffement climatique. Maintenant, la Chine est en train de préparer, en coopération avec les Etats-Unis et l'Australie, la création d'un réseau sur le rétablissement des forêts dans la région d'Asie et Pacifique et sur sa gestion soutenue.

Ce fonctionnaire a indiqué que dans les jours à venir, la Chine rétablira, par différents moyens, la couverture des forêts pour s'efforcer d'augmenter le taux de couverture des forêts. Ecoutons M. Wei :

« Dans les années à venir, nous continuerons à rétablir, par différents moyens, la couverture des forêts pour élever la qualité des forêts et planifier ensemble le reboisement urbain et rural. Nous nous efforcerons de réaliser un taux de couverture des forêts de 20% en 2010 et celui de 26% au milieu du présent siècle, ceci dans le but de faire des contributions encore plus grandes pour construire un environnement d'habitation écologique ayant des montagnes vertes et des eaux limpides et pour faire face au changement climatique du globe. »

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |