• Département français
  • Radio Chine Internationale
  • China Radio International
    Infos Chine
    Infos Internationale
      Eco & Finances
      Culture
      Sci & Edu
      Sport
      Divers

    ECONOMIE

    CULTURE

    GUIDE

    SOCIETE

    TOURISME

    SPORTS

    SCI-EDU
    (GMT+08:00) 2005-06-28 14:22:39    
    La construction des centrales nucléaires s'accélère en Chine

    cri
    Au cours d'une conférence de presse tenue récemment à Beijing, M. Kang Rixin, le Directeur général du Groupe national de l'industrie nucléaire de Chine (ex-ministère de l'Industrie nucléaire ) a déclaré qu'en 2020, la capacité de production d'électricité nucléaire pourra atteindre les 40 millions de kilowatts en Chine. Cela représentera alors 4% de la capacité totale de production d'électricité du pays selon les prévisions. Cela signifie que d'ici 2020, la Chine devra construire une trentaine de groupes générateurs d'un million de kilowatts. La construction de huit de ces générateurs va prochainement démarrer. C'est le signe d'une accélération réelle du programme d'électricité nucléaire chinois. Ecoutez à présent le reportage de notre journaliste Geng Qingqing.

    Ces dernières années, le développement économique rapide a fortement fait augmenter la demande énergétique, notamment en électricité. Pour y répondre, la Chine a entrepris activement la construction d'infrastructures de production d'énergie. Le dévéloppement de l'énergie nucléaire propre est ainsi une des priorités de la Chine. Kang Rixin, le Directeur général du Groupe national de l'industrie nucléaire de Chine, nous trace les grandes lignes de ce programme nucléaire : « Selon le plan du gouvernement chinois, en 2020, on devrait pouvoir produire 40 millions de kilowatts grâce au nucléaire. Cela représentera alors environ 4% de la capacité de production totale du pays. C'est-à-dire qu'avant l'année 2020, nous devrons construire une trentaine de groupes générateurs nucléaires d'un million de kilowatts. »

    La production d'électricité par le nucléaire a démarré dans les années 80 en Chine. Après une vingtaine d'années de développement, le pays s'est doté de neuf générateurs nucléaires qui produisent et vendent de l'électricité. Deux autres groupes sont en cours de construction. Parmi ces onze générateurs nucléaires, trois sont entièrement conçus et fabriqués par la Chine. Les huit autres sont construits dans le cadre de coopérations avec la France, le Canada et la Russie. Aujourd'hui, la capacité installée des générateurs nucléaires déjà en fonctionnement a atteint les 6,7 millions de kilowatts. Soit 2,3% de la production totale d'électricité en Chine en 2004.

    Dans le futur développement de l'électricté nucléaire, le gouvernement chinois veut de plus en plus s'appuyer sur les compétences et les expériences chinoises, sans toutefois écarter la coopération étrangère. Cela signifie que pour les prochaines construction, le Groupe Industriel de l'industrie nucléaire sera la force motrice du développement de l'électricité nucléaire. Dans le même temps, la Chine va pouvoir utiliser des techniques modernes étrangères, par adjudication.

    Selon Kang Rixin, d'ici à 2020, la construction des générateurs nucléaires coûtera quelque 400 milliards de yuans. Huit générateurs nucléaires ont déjà été approuvés par le gouvernement. Leurs travaux vont bientôt commencer. Ecoutons Kang Rixin nous donner quelques détails : « Nous voulons profiter de notre base actuelle pour construire deux générateurs nucléaires à la centrale de Qinshan et deux autres dans la centrale nucléaire de Lingdong, dans le Guangdong. En mars 2006, la deuxième phase des travaux à Qinshan consistera à couler le béton. Par ailleurs, nous voulons construire quatre groupes générateurs nucléaires à Sanmen, dans la province du Zhejiang, et à Yangjiang, dans le Guangdong. Nous voulons utiliser les techniques avancées venues de l'étranger par adjudication. L'adjudiction est d'ailleurs en cours d'étude. »

    Jusqu'ici, trois institutions américaine, française et russe ont participé à l'adjudication internationale de quatre générateurs nucléaires dans les deux centrales citées précédemment. Kang Rixin souligne que dans l'appel d'adjudiction, la Chine donne priorité aux aspects techniques et financiers, et que le facteur politique ne sera pas déterminant. Il déclare que la Chine devra sans cesse développer ses propres techniques nucléaires.

    Par exemple, l'Institut de conception et de recherche sur les travaux nucléaires de Shanghai, relevant du Groupe national de l'industrie nucléaire de Chine, a achevé fin 2004 la conception préliminaire d'une centrale nucléaire d'un million de kilowatts. Ce travail a été validé par le groupe des experts. Cela prouve que la capacité de conception de l'industrie nucléaire chinoise a fait de réels progrès.